Catégories


Les précommandes de chaussures homme Maison Hardrige

Collection Commentaire : 0

En 2021, nous lançons un nouveau format d’achat en ligne :  la précommande d’un modèle éco-pensé.

 

 

Vous le savez, depuis toujours nous fabriquons des chaussures qualitatives et durables .

Pour rappel : 

  • Utilisation d’un cuir pleine fleur tanné sans chrome 6 pour l’intérieur et l’extérieur des chaussures
  • Construction en cousu Goodyear ou Norvégien permettant une réparabilité à vie
  • Finitions haut de gamme pour assurer le confort et la longévité du soulier
  • Conception 100% européenne
  • Engagement RSE avec notre programme Impact+

Depuis longtemps nous mettons en œuvre des projets nous permettant de réduire notre empreinte environnementale et sociétale.

 

 

En 2021, nous souhaitons aller plus loin.

Mais encore ?

Nous décidons de partir d’une feuille blanche et d'éco concevoir des modèles de chaussures que nous proposerons en précommande sur 6 cycles d’achats sur l’année.

 

En quoi ce projet est-il une étape de plus dans notre notre démarche pour devenir une entreprise à impact positif 

On vous dit tout.

 

Réduire l’empreinte écologique du modèle proposé

 

Nous ambitionnons d’éco-concevoir nos chaussures. La précommande nous permet d’expérimenter cette démarche avant de la généraliser sur l’intégralité de nos collections.

Grâce au choix de partenaires engagés écologiquement et de matériaux éco-sourcés, la fabrication des modèles proposés en pré-commande permettra une économie de CO2 versus notre système de fabrication habituel.

Travailler en précommande nous autorise à fabriquer au plus juste. Pas de surstock, pas de gaspillage de matières premières ou énergétiques, pas d'épuisement inutile des ressources. 

Enfin ce système permet de limiter l’impact en CO2 du transport amont et aval des commandes.

 

Démocratiser nos chaussures durables 

 

La pré-commande permettant de ne fabriquer que la quantité vendue nous sommes en mesure de pouvoir réduire le prix de vente de nos modèles de façon significative. 

En effet ces souliers bénéficieront d’une baisse de prix d’environ 25% par rapport au prix habituel.

Cette baisse de prix n’engendre bien évidemment aucun sacrifice sur la qualité des matériaux ou le montage du soulier. 

Grâce à cela nous espérons démocratiser le souliers qualitatif, durable et ressemelable.

Et ainsi permettre au plus grand d’en profiter.

 

Comment ce projet va-t-il fonctionner ?

 

Nous proposerons 6 modèles pré-pensés en pré-commande au cours de l’année 2021.

La vente de ces souliers se fera sur une période de deux semaines exclusivement sur notre eshop  hardrige.com

La livraison de la commande s’effectuera à votre domicile 8 semaines après la clôture de la pré-commande.

 

Biensur, si vous vous êtes trompés sur votre pointure, nous vous échangerons votre commande. Et si le soulier ne vous plait pas nous vous le rembourserons.

Pour passer votre commande, vous bénéficierez des possibilité de paiement habituels : règlement comptant via CB ou Paypal et  règlement en trois fois sans frais via CB.

 

À vos marques, prets, pré-commandez !

 

La première pré-commande démarrera le 22 février.

On vous en dira plus dès le 28 janvier sur notre blog :-)

  

  

Pour ceux qui veulent plus de détails

 

Dans une ambition d’éco-concevoir nos collections dans un futur proche, nous choisissons d’expérimenter cette démarche sur un modèle de précommande avant de généraliser les processus.

La première étape dans l’éco-conception est de réaliser une analyse du cycle de vie pour voir quelles sont les empreintes d’un produit (des matières premières à la tombe, en passant par sa conception et son utilisation). 

Au vu de notre produit, la chaussure, nous choisissons de faire un focus sur les impacts environnementaux : le CO2 tout d’abord, puis l’eau par la suite, car ce sont nos zones d’impact les plus significatives.

 

Dans le processus d’analyse du cycle de vie nous regardons les empreintes (eau et CO2) dans toute la vie du produit :

• Matières premières et extraction/culture 

• Fabrication (avec le fret)

• Commercialisation

• Utilisation

• Fin de vie.

 

Toutes les étapes du cycle de vie sont gourmandes en énergies, nous allons donc chercher à anticiper chacune d’elles en tentant de concevoir notre chaussure de sorte qu’elle nécessite moins d’énergie pour les traverser. 

 

La première étape est donc celle des matières premières. 

Une liste simple pour la chaussure Maison Hardrige : 

• Cuir

• Caoutchouc => caoutchouc végétal ou recyclé. 

• Liège

• Texon / Carton

• Colle 

• Acier => Acier recyclé

• Textile 

Ces matières sont substituables par d’autres, ce qui permet de réduire leur empreinte CO2 ou leur empreinte en eau.

 

En plus des matières en tant que telles, les processus liés à la transformation ou fabrication sont aussi à prendre en compte :

• Le tannage et la finition du Cuir. 

• La fabrication de la semelle et caoutchouc (fonte, coulage, découpe, etc…).

 

Pour le tannage 

• Le tannage au chrome 3 (trivalent) sera moins émetteur de CO2, (chrome 6 (hexavalent), très polluant, notamment pour les Hommes et l’eau). 

• Le tannage végétal est légèrement plus émetteur de CO2. Il semble « mieux » à première vue, mais ce tannage s’accompagne d’aldéhydes (oxydes d’alcools, carbonnés). 

En attendant qu’un tannage 100% végétal et sans intrants chimiques se développe, nous choisissons un tannage au Chrome trivalent sans chrome hexavalent

 

Pour la fabrication des semelles

• Nous implémentons un changement de matière au niveau des semelles => recyclées ou végétales. 

 

Pour le cuir

Nous choisissons de sélectionner des fournisseurs présentant une démarche avérée :

• Un fournisseur normé ISO 

• Un fournisseur engagé dans la réduction de consommation d’eau et d’énergie, et qui traite ses effluents de tannerie. 

  

Une autre partie à prendre en compte est la fin de vie des chaussures.

Les montages cousus Goodyear et Norvégien permettent un ressemelage qui prolonge la durée de vie de la chaussure. C’est donc une boucle circulaire qui s’ajoute au cycle de vie. 

 

Les « plus » environnementaux :

• Moins de CO2 à chaque paire

• Une réparabilité qui permet d’allonger la durée de vie du produit (moins de déchets)

• Une gestion de la ressource en eau plus stable : réduction forte de la pollution car un tannage sans utilisation de Chrome 6 et une maîtrise des effluents par le tanneur. Cela évite la pollution locale de l’eau et donc la destruction progressive de l’écosystème local. 

• La surproduction en moins : maîtrise des stocks et des ressources utilisées.

 

 

Laissez votre commentaire